Jeudi 18 janvier 2018

Jeudi 18 janvier 2018

MERIEUX-EXT-MAI2010-0099

Accueil aux Pensières

Check-in, café d’accueil, remise des badges et des iPad sur lesquels retrouver la documentation du FEH 2018 (offre documentaire ; biographies, programmes…)

Arrivée navette de la gare aux Pensières

Arrivée du TGV en provenance de Paris à 13h29

Ouverture

Accueil par le Comité des Organisateurs
Salle Charles Mérieux

Le Comité des Organisateurs

  • Anne HERY
  • Benoît MIRIBEL

Table ronde : Un espace humanitaire controversé

Salle Charles Mérieux

Modération :

  • Dr. Thierry ALLAFORT-DUVERGER, Directeur Général, MSF-France

Intervenants :

  • Antonio DONINI, Analyste humanitaire ; Chercheur invité à la Tufts University
  • Marina EUDES, Maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre
  • Jules FROST, Directrice International, Medair
  • Renaud GIRARD, Correspondant de guerre et géopoliticien
  • Camilla KNOX-PEEBLES, Directrice Humanitaire adjointe, Pool Humanitaire international, Oxfam GB
  • Jean-Baptiste LAMARCHE, Représentant du Réseau logistique humanitaire (RLH)
  • Melissa PITOTTI, Directrice Politique, ICVA
  • Patrick VIAL, Directeur régional pour l’Europe et l’Asie Centrale, CICR
  • Samuel A. WORTHINGTON, Président, InterAction

Grand Témoin :

  • Doris SCHOPPER, Directrice CERAH

Le respect du DIH est en recul face à la politisation grandissante de l’action humanitaire et son intégration de plus en plus marquée dans les stratégies sécuritaires et anti-terroristes des États.
Un an et demi après le Sommet Mondial Humanitaire les solutions proposées ont-elles été mises en œuvre et sont-elles satisfaisantes ? L’intégration de l’action humanitaire comme instrument du développement est-elle acceptable ? La situation des populations les plus vulnérables peut-elle s’améliorer ?

Pause-café

Table ronde : Un espace humanitaire controversé

Salle Charles Mérieux

L’accès des populations en détresse à l’aide humanitaire est la raison d’être d’interventions marquées par des processus complexes impliquant différents acteurs : les gouvernements, les organisations internationales et le mouvement de la Croix-Rouge, les ONG internationales et nationales, les parties aux conflits, etc. Si les moyens disponibles, notamment financiers, ont progressé de façon linéaire au cours des dernières décennies, les besoins, en revanche, se sont développés de façon exponentielle.

  • Quelles réponses apporter à ce décrochement ?
  • Comment peser sur les choix sélectifs des donateurs ?
  • Comment contourner les blocages et les insuffisances du Conseil de Sécurité ?

Temps libre


Salle Charles Mérieux

  • Jan EGELAND, Secrétaire Général, Norwegian Refugee Council
Échange animé par Anne HÉRY, Membre du Comité d’Organisation du FEH

Cocktail dinatoire aux Pensières